Artrotters lance sa plateforme de séjours culturels et musicaux insolites

Xl_artrotters-voyages-culturels

À tort ou à raison, l’opéra est parfois considéré comme un art daté qui peinerait à se renouveler, toujours articulé autour des mêmes œuvres sans cesse reprogrammées. Pour autant, les commandes de nouveaux opéras sont de plus en plus nombreuses chaque année, les compositeurs contemporains sont davantage reconnus, et les maisons d’opéra font de plus en plus régulièrement appel à des chefs et metteurs en scène susceptibles de proposer des relectures novatrices du répertoire, dans des productions portées par de jeunes interprètes de plus en plus proche de leur public.

Dans ce contexte, à l’occasion d’une soirée sur Fluctua ponctuée par les performances de la compagnie Le Balcon, le label Artrotters vient d’être lancé avec une ambition : composer des séjours culturels et musicaux hors des sentiers battus, en France, en Europe et dans le monde, et qui mettent la création (contemporaine) à l’honneur – sans s'imposer de limites, pour mieux aborder la musique, l’opéra, la danse, le théâtre ou encore les arts visuels.

Artrotters, les voyages forment la culture

Concrètement, les voyages du label Artrotters prennent la forme de courts séjours (deux à cinq jours), insolites ou iconoclastes, articulés autour d’au moins un spectacle (à des places de première catégorie), en plus d'expositions ou événements artistiques. La programmation éclectique d'Artrotters s’adresse-t-elle à un public d’initiés ? Pas forcément. Plutôt à un public curieux, qui souhaite être surpris et apprécie de vivre des expériences inédites, parfois aux côtés des artistes et metteurs en scène ou de spécialistes de la musique et des arts. Dans la programmation, on retrouve ainsi par exemple les créations mondiales du Silence des Ombres et de Macbecth Underworld, les opéras que la Monnaie de Bruxelles a commandé respectivement aux compositeurs Benjamin Attahir et Pascal Dusapin, mais aussi un séjour à Lucerne réunissant Cecilia Bartoli et le fantasque Teodor Currentzis autour d’un programme mozartien. On pourra s’aventurer à Lyon pour assister à la comédie musicale The Pajama Game et visiter la biennale d’art contemporain ou se rendre à New York pour la nouvelle production de Porgy and Bess de retour au Metropolitan Opera après plus de trente ans d’absence. Les séjours intègrent des lieux d’hébergement originaux sélectionnés par les équipes d’Artrotters pour leur adéquation à l’esprit du voyage, mais aussi des tables recommandées pour goûter la gastronomie locale et un service de conciergerie permettant de personnaliser son expérience vagabonde...

En attendant de boucler sa valise, la plateforme de réservations d’Artrotters est d’ores et déjà disponible en ligne et propose une première sélection de destinations, qui a vocation à s'enrichir régulièrement.

Artrotters est une marque de l'agence La Fugue, dont Opera Online est partenaire.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading