A lire : Dans la tête de Wagner de Christophe Looten

Xl_wagner

L'énorme bibliographie sur Wagner s'enrichit d'une approche stimulante : son autobiographie intellectuelle basée sur ses écrits et lettres qui montre un Wagner au coeur de son temps.


Il avait une opinion sur tout : de la mode à l’atome, en passant par la tragédie grecque, Schiller ou Darwin. Richard Wagner vénérait Goethe et admirait Balzac, trouvait les vêtements des Allemandes indécents et vantait la nudité grecque. Shakespeare était à ses yeux le plus grand poète allemand et il se voyait lui-même comme le successeur d’Eschyle.... autant d'entrées pour nous faire pénétrer dans le monde de Richard Wagner.

Construits autour de 110 thèmes, Christophe Looten  nous restitue une image fidèle d’aspects méconnus du compositeur : l’homme de culture, le lecteur, le bibliophile.. pour aller à la rencontre d’un génie dont la musique exerce toujours une fascination incomparable. Pour ce voyage dans l’esprit d’un des génies le plus controversé de la musique, l'auteur s’est appuyé sur de multiples sources souvent explorées ; les dix volumes des Œuvres en prose où Wagner expose ses opinions que l’auteur nous offre dans une nouvelle traduction, enrichis de commentaires, de nombreuses citations du Journal de Cosima, ainsi que de passages de lettres inédites en français.

Il faut souligner l’admirable constance de Fayard à nous faire pénétrer dans le monde wagnérien. Aux très remarqués Voyage au coeur du Ring : Richard Wagner - L'Anneau du Nibelung, poème commenté de Bruno Lussato, Marina Niggli et Françoise Ferlan (2005) "Richard Wagner. Sa vie, son oeuvre, son siècle" de Martin Gregor-Dellin (1991, version définitive d’une version de 1982) et Guide des opéras de Wagner de Michel Pazdro et Jean Cabourg (1988), seul le « Dictionnaire encyclopédique Wagner » de Timothée Picard et Collectif (Actes Sud 2010) vient en concurrence pour nourrir la curiosité et soif de compréhension du mélomane.

L'auteur : Compositeur et théoricien de la musique, Christophe Looten est l’auteur d’un opéra, Médée de Thessalonique, de la Messe de Bonn, de Sind Blitze, sind Donner pour orchestre, de six quatuors à cordes, de concertos et de symphonies. Spécialiste de la musique allemande de la deuxième moitié du XIXe siècle, il a écrit de nombreux articles, dont certains sont réunis dans L’important, ce sont les petites notes, paru en 2009.

 
| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading