Pénélope - Pénélope

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Gabriel Fauré
  • Librettiste :René Fauchois
  • Année de création :1913
  • Lieu de création :France
  • Nombre d'acte :3
  • Langue originale :Français
  • Maison d'opéra de la production originale :Opéra de Monte Carlo

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3

Bien qu’il se soit consacré très tôt à l’écriture vocale en composant de magnifiques mélodies, Gabriel Fauré (1845-1924) ne céda que tardivement à la tentation du théâtre lyrique. La plupartde ses essais restèrent sans lendemain. A côté de plusieurs musiques de scène on trouve une « tragédie lyrique », Prométhée (1900), conçue de manière grandiose pour les Arènes de Béziers. Fauré y associe un texte parlé à un orchestre impressionnant  accompagné de 200 choristes. Très loin du spectaculaire Prométhée, Pénélope demeure sa seule véritable réalisation lyrique. Il s’agit d’un ouvrage intimiste, un « poème lyrique » qui ne connut qu’un succès d’estime sans parvenir à s’imposer comme un opéra. Le compositeur y consacra pourtant cinq années de travail  qui le laissèrent « aplati de fatigue ». Fauré répondait à une commande  de la soprano suisse Lucienne Bréval (1869-1935), célèbre wagnérienne et créatrice de plusieurs opéras de Massenet. La chanteuse mit le musicien en rapport avec un jeune dramaturge, René Fauchois, qui bâtit un livret dont Fauré n’était guère satisfait. Sans efficacité dramatique ni qualité littéraire, le texte de Fauchois permit cependant à Fauré de composer une œuvre pleine de raffinement,  se déployant comme un poème à deux voix déclinant avec une grande sobriété orchestrale les sentiments des deux protagonistes, Ulysse et Pénélope. Abandonnant toute volonté de dimension épique au profit d’une confrontation sentimentale et intimiste, Fauré excelle dans la création d’une atmosphère empreinte de nostalgie. Au centre de l’Acte II, le duo qui réunit Ulysse, dissimulé sous l’apparence d’un mendiant, et sa femme Pénélope, est un des plus beaux moments de l’ouvrage. Pour rendre chaque nuance de l’émotion qui s’empare des deux époux, Fauré  remania ce duo durant les quatre années consacrées à la composition de Pénélope. A l’Opéra de Paris, durant une brève période de 1943 à 1949, Germaine Lubin, puis Régine Crespin contribuèrent à faire connaître l’ouvrage.

Résumé

Depuis dix longues années Pénélope repousse les propositions de nombreux prétendants car elle est persuadée qu’Ulysse, son mari,  reviendra à  Ithaque. Pour tromper l’attente de ceux qui la presse de choisir un nouvel époux, elle promet de le faire dès qu’elle aura fini un ouvrage qu’elle défait en secret chaque nuit. Arrive alors au palais un  mystérieux mendiant qui annonce le retour d’Ulysse… Il s’agit d’Ulysse lui-même, revenu pour punir et chasser les prétendants afin de retrouver son royaume et sa place auprès de son épouse Pénélope. 

Acte 1

Dans le palais les servantes de Pénélope filent. Euryclée, la nourrice d’Ulysse, les rappelle à l’ordre. Les servantes ne dédaignent pas les prétendants qui se consolent avec elles des refus que leur oppose Pénélope, restée fidèle au souvenir de son époux dont elle attend le retour. Pénélope a promis de choisir un nouveau mari parmi les prétendants dès qu’elle aura fini  de tisser le linceul du père d’Ulysse. En réalité, elle défait la nuit l’ouvrage qu’elle a accompli durant le jour. Un mendiant se présente au palais. Les prétendants veulent le chasser, mais Pénélope lui offre l’hospitalité et le confie à Euryclée qui reconnaît en lui Ulysse. Les prétendants découvrent la ruse de Pénélope tandis qu’Ulysse médite sa vengeance après avoir exigé d’Euryclée le plus grand secret.

Acte 2

Pénélope est de plus en plus émue par la présence et les récits du mendiant qui lui conseille d’user d’un nouveau stratagème pour éloigner les prétendants. Qu’elle leur déclare qu’elle accordera sa main à celui qui parviendra à tendre l’arc d’Ulysse. Le mendiant révèle sa véritable identité au berger Eumée et à ses compagnons en sollicitant leur aide pour accomplir sa vengeance. 

Acte 3

Ulysse s’apprête à affronter les prétendants tout occupés à préparer la fête au cours de laquelle Pénélope doit enfin choisir l’un d’entre eux. En pénétrant dans la salle où elle est attendue, Pénélope est saisie d’une vision horrible : elle croit voir les prétendants assassinés par Ulysse. Aucun d’entre eux ne réussit l’épreuve consistant à tendre l’arc d’Ulysse. Toujours dissimulé sous ses haillons de mendiant, Ulysse s’avance provoquant les rires et les quolibets de ceux qui ne l’ont pas encore reconnu. Il transperce tous les prétendants de ses flèches. Pénélope retrouve Ulysse avec bonheur tandis que le peuple d’Ithaque l’acclame. 

Commentaires

Loading