Manon Lescaut - Manon Lescaut

Informations Description Extraits
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Giacomo Puccini
  • Librettiste :Luigi Illica
  • Année de création :1893
  • Lieu de création :Italie
  • Nombre d'acte :4
  • Langue originale :Italien
  • Maison d'opéra de la production originale :Teatro Regio di Torino
  • Editeurs :Ricordi

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3 Acte 4

Dès le soir de sa création Manon Lescaut remporte un éclatant succès. Giacomo Puccini est rappelé huit fois sur scène pour son troisième opéra dont le triomphe efface le cuisant échec d’Edgar en 1889. À 34 ans, sa réputation désormais bien établie lui permet d’envisager une prometteuse carrière après trois années consacrées à l’écriture d’un ouvrage dont le livret aura nécessité à lui seul le concours de sept auteurs différents ! À l’extrême exigence dont faisait preuve le compositeur dans l’élaboration de ses livrets, s’ajoutait la difficulté inhérente à la transformation d’un roman en drame efficace pour la scène. La célèbre Histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut (1731) de l’Abbé Prévost, avait déjà inspiré Daniel-François-Esprit Auber en 1856 et Jules Massenet en 1884. Puccini souhaitait se démarquer de l’œuvre de Massenet, qu’il connaissait bien, pour créer une Manon différente de la jeune femme frivole et fragile dépeinte par son prédécesseur. « Manon est une héroïne à laquelle je crois » écrit le compositeur, fasciné par le destin d’une femme dont il met en valeur la sensualité et la folle énergie dans la recherche passionnée des plaisirs de la vie. Puccini nous donne à entendre une Manon provocante, farouchement attachée au luxe et à l’amour qui se révèleront inconciliables. Elle affirme dans un cri terrifiant son horreur devant la mort inéluctable, châtiment final de son audace de femme éprise de passions fortes : « No, non voglio morir ! ». Dans ce rôle qui exige une grande voix lyrique capable de dominer un orchestre chargé d’exprimer avec force sentiments et déchirements, se sont illustrées la grande Magda Olivero et plus près de nous, Raina Kabaivanska, Renata Scotto ou encore Mirella Freni. Manon Lescaut est un ouvrage d’une grande modernité caractérisé par la richesse de ses subtilités harmoniques et l’audace de combinaisons instrumentales inédites. Il obéit au principe de « l’opéra continu », cher à Wagner. L’orchestre développe les « leitmotive », sous-tendus par le thème central de la mort. Manon meurt « sola, perduta, abbandonata in landa desolata », semblant faire écho au destin d’une autre « dévoyée », la Traviata, « sola, abbandonata in questo popoloso deserto ». Comment ne pas y voir l’hommage du jeune Puccini à Verdi dont le dernier opéra, Falstaff, fut créé huit jours après la première de Manon Lescaut ?

Résumé

Dans son oeuvre, Giacomo Puccini met en scène l'amour de Manon Lescaut et Des Grieux, dans la France du XVIIIème siècle. Un style de vie sobre ne convient pas à Manon, et elle choisit de se laisser entretenir par un vieux riche. Son penchant pour le luxe et la richesse la mène en prison, puis elle est finalement déportée à la Nouvelle-Orléans où sa vie agitée connaît une fin tragique. Dans cette aventure infernale, Des Grieux, mû par son amour aveugle, obsessionnel pour Manon, ne négligera aucun moyen pour la suivre.

Acte 1

La jeune, belle mais légère Manon doit, selon le souhait de son père, être amenée au couvent. En chemin, un arrêt est prévu à Amiens où nombreux sont ceux à attendre la calèche. Parmi d’autres passagers, Geronte de Ravoir, un riche fermier général, mais aussi Manon et son frère Lescaut, sergent de la garde royale, descendent pour se reposer dans l’auberge proche. Parmi la foule qui attend se trouve également l’étudiant Des Grieux, dont se moquent ses camarades à cause de sa naïveté envers les filles. Le chevalier Des Grieux est pris de passion à la vue de Manon. Pendant que Geronte et Lescaut se dirigent vers l’auberge, l’étudiant s’approche de Manon, apprend son destin et essaie de la persuader de commencer une nouvelle vie avec lui.
Entretemps, Geront a pu corrompre Lescaut, moyennant une forte somme, de lui laisser sa sœur Manon comme maitresse et de l’enlever à Paris. Edmond, un autre étudiant, qui surprend cette conversation, révèle ce plan à Des Grieux. Il décide alors d’enlever Manon et s’enfuit avec elle à Paris en s’emparant de la calèche que Geronte a louée. La foule se moque alors de Geront, trompé, et de Lescaut, ivre.

Acte 2

Manon n’a passé que peu de temps avec Des Grieux et sur l’insistance de son frère, Manon quitte l’étudiant sans le sous. Elle emménage dans la maison du riche fermier général mais ne peut pas, malgré la fortune de Geront, oublier son amoureux. Lescaut lui raconte que Des Grieux l’aime toujours et pour devenir riche, s’est mis à jouer.
Geront rentre avec quelques amis pour admirer la beauté de Manon et en sortant, lui demande de le suivre. Sur ces faits arrive Des Grieux, appelé par Lescaut. Les amoureux se réconcilient mais sont surpris dans leurs étreintes par Geront. Alors que le fermier sort de la pièce en les menaçant, Des Grieux implore Manon de fuir avec lui. Alors que Manon rassemble encore quelques bijoux, Lescaux fait irruption dans la pièce et annonce que Geront arrive avec des soldats. Il est trop tard pour fuir et Manon est arrêtée. Lescaut empêche Des Grieux de libérer Manon avec une arme.

Acte 3

Manon a été condamnée à l’exile en Amérique et conduite au Havre avec d’autres femmes. Des Grieux n’a pas réussi à libérer Manon et sa dernière tentative de la faire évader de la prison du Havre échoue aussi. La prisonnière est amenée sur le bateau. Désespéré, Des Grieux s’accroche à sa bien-aimée et parvient finalement à persuader le capitaine de l’engager à son bord et de l’emmener en Louisiane.

Acte 4

Même en exile, Manon ne peut se renoncer à sa vie dépravée. Elle est redevenue infidèle à Des Grieux qui vient de tuer un amant de Manon en duel. Le couple amoureux doit fuir de nouveau et se perd dans un désert, loin de la Nouvelle Orléans. Ils sont extenués, affamés et assoiffés. Manon implore de l’eau, Des Grieux en cherche désespérément. Manon s’effondre, reconnait sa culpabilité, lui affirme n’avoir jamais aimé personne comme lui et meurt dans ses bras.

Extraits

Mode immersif

Commentaires

Loading