La Wally - La Wally

Informations Description Extraits
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Alfredo Catalani
  • Librettiste :Luigi Illica
  • Année de création :1892
  • Lieu de création :Italie
  • Nombre d'acte :4
  • Langue originale :Italien
  • Maison d'opéra de la production originale :Teatro alla Scala di Milano.

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3 Acte 4

La Wally est le cinquième et dernier opéra d’Alfredo Catalani, qui mourut prématurément l’année suivant sa création. Lucquois comme son cadet Puccini, auquel il vouait une haine presque obsessionnelle, l’ombrageux Catalani était lié aux milieux musicaux qui explorèrent de nouvelles voies après Verdi. La Wally témoigne des différents mouvements qui ont influencé l’art lyrique italien de la seconde moitié du XIXème siècle. Symptomatique de cette volonté de rompre avec le modèle héroïque magnifiquement exploité par Verdi, le livret est imprégné d’une atmosphère néo-romantique intimiste d’inspiration germanique comme en témoignent les situations romanesques débouchant sur des scènes sentimentales propres à toucher la sensibilité du public, l’exaltation de la nature à travers le décor grandiose des montagnes, et le souci de « couleur locale » dans le cadre tyrolien. Autant de chemins où se devine la silhouette du Werther de Massenet créé le mois suivant la première de La Wally. L’importance des interludes musicaux rappelle le modèle wagnérien auquel se rattachait Boïto, autre compositeur emblématique de cette période en quête d’un langage nouveau. La plénitude de la couleur orchestrale d’influence wagnérienne vient enrichir le développement italien de l’expressivité du chant dont l’immédiate séduction reste le principal secret du succès auprès du public. Cette alliance se retrouve dans le passage le plus célèbre de l’ouvrage, l’air de La Wally (Ebben ? Ne andro lontana) utilisé par Jean-Jacques Beineix dans son film, Diva (1981). Toscanini, fervent soutien de Catalani, appréciait beaucoup son dernier ouvrage. L’enthousiasme de l’admiration le conduisit à donner le nom de Wally à sa fille aînée. C’est également lui qui introduisit l’ultime et seul chef-d’œuvre de son ami au répertoire du Metropolitan Opera en 1909 avec Emmy Destinn dans le rôle-titre.

Résumé

Vers 1800, dans un village tyrolien, le vieux propriétaire Stromminger, père de Wally, fête ses 70 ans. Il offre la main de sa fille à Gellner qui en est amoureux. Mais la jeune fille secrètement éprise d’Hagenbach dont la famille est détestée de son père, choisit de quitter la maison paternelle pour ne pas renoncer à son amour. Lors d’une fête, elle retrouve Hagenbach, fiancé à l’aubergiste Afra. Il parie avec des amis qu’il parviendra à voler un baiser à la fière Wally qui tombe dans le piège en se laissant courtiser et embrasser. Mortifiée, elle s’offre à Gellner à condition qu’il venge cet affront en tuant son offenseur. Puis elle se laisse gagner par le remords, mais trop tard, car Gellner a déjà poussé son rival dans un gouffre. Wally parvient à secourir Hagenbach qui partage enfin son amour. Quand ils cherchent à regagner le village, Hagenbach est entraîné dans une avalanche et Wally se jette à sa suite dans le précipice.

Acte 1

Paysans et chasseurs fêtent l’anniversaire du vieux Stromminger, le père de la belle Wally. Parmi les convives, se trouvent le jeune musicien Walter, ami d’enfance de la jeune fille et Gellner, qui est secrètement amoureux d’elle. Arrive Hagenbach. Il éblouit l’assistance avec le récit de ses exploits de chasseur, ce qui provoque l’agacement, puis la colère de Stromminger, vieil ennemi de son père. Wally, amoureuse d’Hagenbach, s’interpose pour éviter une bagarre entre les deux hommes. Gellner avertit Stromminger que sa fille aime Hagenbach. Le vieil homme décide alors d’accorder la main de Wally à Gellner ; mais celle-ci préfère quitter la maison paternelle plutôt que d’obéir aux injonctions de son père.

Acte 2

Une fête a lieu au village de Sölden dont l’aubergiste, Afra, est la fiancée d’Hagenbach. Wally qui s’est rendue au bal pour revoir Hagenbach, s’en prend à sa fiancée, qu’elle couvre d’injures. Le jeune homme parie avec des amis qu’il parviendra à voler un baiser à la fière Wally. Ils dansent ensemble et la jeune fille, troublée, se laisse séduire et embrasser. Quand elle comprend qu’il ne s’agissait que d’un jeu, elle décide de se venger en promettant à Gellner d’être à lui s’il tue Hagenbach pour laver l’affront qu’elle a subi. Gellner accepte la proposition.

Acte 3

De retour au village d’’Hochstoff, Wally regrette son pacte avec Gellner, mais trop tard. Il lui apprend qu’il a déjà précipité son rival dans un ravin. Wally désespérée, descend dans le précipice, au péril de sa vie, pour ramener Hagenbach qui n’est que blessé. Elle le confie à Afra pour qu’elle le soigne et elle part se réfugier dans la montagne.

Acte 4

Walter vient mettre en garde Wally sur les risques d’avalanche qui menacent en cette période de noël. Mais elle refuse de redescendre dans la vallée et lui demande de chanter pour elle le chant de l’Edelweiss. Hagenbach, qui a réalisé qu’il aimait la jeune fille, vient la retrouver pour lui déclarer son amour. Les deux jeunes gens sont enfin réunis. Cependant la tempête de neige s’est levée. Hagenbach, parti en reconnaissance pour regagner le village, est entraîné par une avalanche. Wally se précipite à sa suite dans le flot de neige.

Extraits

Mode immersif

Commentaires

Loading