La fausse ingénue - La finta semplice

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Wolfgang Amadeus Mozart
  • Librettiste :Marco Coltellini
  • Année de création :1769
  • Lieu de création :Autriche
  • Nombre d'acte :3
  • Langue originale :Italien
  • Maison d'opéra de la production originale :Schloss Hellbrunn

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3

En 1768, Joseph II d’Autriche commande à Mozart son premier opéra buffa. « La Finta Simplice », composée de trois actes sur un livret de Marto Coltellini, est adaptée du « dramma giocoso » de Carlo Goldoni. Ce divertissement comique qui procède de la « commedia dell’arte »,  offre une musique enjouée et espiègle, reflet de l’enthousiasme créatif d’un génial enfant de 12 ans. Les mélodies sont brillantes et ingénues, et la partition manifeste déjà une grande inventivité. Les récitatifs et arias se succèdent dès lors, pour dépeindre au mieux, des situations théâtrales le plus souvent caricaturales et invraisemblables. Plusieurs contretemps, des querelles, des jalousies et des cabales, racontées par Léopold Mozart dans sa correspondance,  empêchent l’ouvrage  d’être représenté à Vienne. C’est en 1769,  alors que Mozart est revenu à Salzbourg qu’aura lieu, à l’occasion de la fête du prince archevêque Schrattenbach, la première représentation de « La Finta Simplice », considérée comme le premier véritable opéra du compositeur.

Résumé

Au terme d’une folle journée, contre vents et marées, faisant fi des jalousies et triomphants des résistances, après de nombreux rebondissements, trois couples seront enfin unis.

Acte 1

A Cremone, deux frères et une sœur, tous trois célibataires, vivent dans un château. Don Cassadro (basse), l’ainé, est misogyne et avare, et Don Polidaro (ténor), le cadet, un séducteur et un pauvre d’esprit. Fracasso (ténor), un jeune officier hongrois et son aide de camp, Simone (basse), logent chez eux et sont tombés amoureux de Giacinta (mezzo-soprano), la sœur des deux barbons, et de Ninetta (soprano), sa servante. Pour faciliter leurs unions, Rosina (soprano), la ravissante sœur de Fracasso est chargée par Ninetta de jouer « la fausse ingénue » et de séduire Cassandro.  Les deux frères ne tardent pas à succomber aux charmes de la belle, qui les fait tourner en bourrique. Elle obtient de l’ainé, une bague de grand prix qu’il jure de ne pas perdre de vue.

Acte 2

Ninetta et Simone se querelle sur leur conception du mariage, avant que ce dernier ne sépare Cassandro et Fracasso, éméchés, qui ont commencé à se battre. Polidaro redemande sa main à Rosina, mais Cassandro le chasse, avant de s’endormir lui-même, saoulé par trop de vin. A son réveil, la dispute reprend de plus belle avec Fracasso et se termine par un duel qui tourne à l’avantage du jeune officier, quand Cassandro s’enfuit. Il règne dès lors, une grande confusion où l’on apprend que Giacinta et Ninetta se sont enfuie avec la fortune des frères. Fracasso et Simone promettent de les ramener, à condition de les épouser.

Acte 3

Giacinta et Ninetta, qui sont plus que jamais décidées à épouser leurs bien-aimés, réapparaissent, tandis que Rosina avoue son amour à Cassendro, mais ne peut se priver, une dernière fois de jouer un tour à Polidoro, en acceptant trompeusement sa main. Alors que l’on célèbre les triples fiançailles de Cassandro, Fracasso et Simone, seul Polidoro, qui désirait ardemment séduire et se marier, se trouve délaissé.

Commentaires

Loading