La Fausse Jardinière - La finta giard...

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Wolfgang Amadeus Mozart
  • Librettiste :Giuseppe Petrosellini
  • Année de création :1775
  • Lieu de création :Allemagne
  • Nombre d'acte :3
  • Langue originale :Allemand
  • Maison d'opéra de la production originale :Salvatortheater

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3

Tout juste âgé de dix-huit ans, Mozart compose sa huitième œuvre lyrique, La Finta Giardiniera, « un opéra buffa» commandé par Maximilien III pour le carnaval de Munich de 1775. Ce « dramma giacoso » emprunte les lieux communs de la commedia dell’arte et met en scène durant trois actes plein de grâce, de gaité et de virtuosité, les sentiments débridés de plusieurs couples qui se trouveront in fine, réunis, déjouant quiproquos et imbroglios avec une ardeur et un enthousiasme d’une grande juvénilité.
Le livret maladroit attribué à Giuseppe Petrosselini nous parle ainsi de chassés-croisés et de marivaudages, de vrais faux mensonges et de doubles identités. En cela il annonce « Les Noces de Figaro », où dix ans plus tard, tromperies et pardons, sentiments équivoques et réconciliations se joueront de même. L’œuvre donne aussi à percevoir le regard plein d’humour et d’humanité que le compositeur porte sur ses personnages et qu’il n’aura de cesse d’exprimer dans ses chefs d’œuvre à venir.
En 1780, une version Singspiel avec dialogue parlé en allemand, fut plusieurs fois représentée notamment à Salzbourg. En 1978, la partition originelle de Munich, longtemps considérée comme perdue, fut retrouvée, rendant à l’œuvre son caractère d’opéra buffa à part entière.

Résumé

Durant une folle journée où souffle un vent de folie, dans un jardin, une grande confusion règne entre plusieurs couples en quête de l’amour. Entre tous les protagonistes, les quiproquos et les situations invraisemblables vont s’enchaîner, chacun usant à loisir de séduction, de fureur, de reproches ou de fourberies. A l’orée de la nuit, les masques tomberont et les malentendus disparaitront avec les célébrations de trois mariages.

Acte 1

Le podestat Don Anchise (ténor) fait sans succès, une cour assidue à sa nouvelle jardinière Sandrina (soprano) qui n’est autre que la marquise Violante Onesti, travestie pour reconquérir le cœur de son fiancé le Comte Belfiore (ténor), qui, dans un excès de jalousie, l’a laissée pour morte. Ce dernier est sur le point d’épouser la nièce du podestat Arminda (soprano), courtisée en vain par Ramiro (soprano-castrato), un ami de son oncle. Roberto (basse), le serviteur de Violante, dissimulé en jardinier sous le nom de Nardo, soupire pour Serpetta (soprano), la servante de Don Anchise, qui espère quant à elle, épouser son maître. Quand Sandrina apprend de la bouche même d’Armida, son prochain mariage avec le comte, elle s’évanouit. Venu à son aide, Belfiore reconnaît Violante qui nie farouchement être la marquise. Règne alors la plus grande confusion. Don Anchise, Armida, Ramiro et Serpetta sont tous dévorés de la plus grande jalousie.

Acte 2

Sur le point d’avouer son crime, Belfiore est sauvé in extrémis par Sandrina qui révèle être la marquise, avant de nier à nouveau face au comte déboussolé. Par jalousie, Armida fait abandonner Sandrina dans la forêt voisine. Cette dernière, pétrifiée, se réfugie dans une grotte, alors que Don Anchise, Belfiore, Serpetta et Nardo sont à sa recherche. Dans l’obscurité, chacun pense saisir la personne qu’il désire. Mais Ramiro arrive avec de la lumière et découvre le podestat dans les bras de sa nièce, Belfiore dans ceux de Serpetta et Sandrina dans ceux de Nardo. Tout se conclut dans la stupéfaction générale quand Sandrina et Belfiore perdent momentanément la raison.

Acte 3

Le podestat se montre toujours résolu à épouser sa jardinière. Endormis dans un jardin, Sandrina et Belfiore se réveillent et se reconnaissent. Les supplications de Belfiore finissent par vaincre la résistance de la jardinière, et tous deux se tombent dans les bras. Nardo révèle à tous que Sandrina n’est autre que Violante, et qu’elle va épouser  Belfiore. Arminda se résigne alors à épouser Ramiro, et Serpetta se fiance à Nardo. Le podestat unit les trois couples et promet de se marier dès qu’il aura trouvé une nouvelle jardinière !

Commentaires

Loading