Fierrabras - Fierrabras

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Franz Schubert
  • Librettiste :Josef Kupelwieser
  • Année de création :1897
  • Lieu de création :Allemagne
  • Nombre d'acte :3
  • Langue originale :Allemand
  • Maison d'opéra de la production originale :Badisches Staatstheater Karlsruhe

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3

Dernier opéra achevé par Schubert, Fierrabras  n’est jamais parvenu à s’imposer sur les scènes lyriques malgré ses évidentes qualitésmusicales. L’ouvrage n’ayant pas pu être donné du vivant de l’auteur, il aura fallu attendre 1897 pour que sa création ait lieu sous une forme corrigée et sévèrement amputée. La véritable renaissance de Fierrabras est due à Claudio Abbado en 1988. L’œuvre fut alors chaleureusement accueillie dans le cadre du Festival de Vienne. Comment expliquer le destin contrarié de cet ouvrage héroïco-romantique ? Les premiers éléments de réponse sont à chercher dans la situation de l’opéra à Vienne dans la première moitié du XIXème siècle. A la volonté de promouvoir l’opéra allemand s’oppose l’engouement du public pour les Italiens et en particulier pour Rossini. Schubert écrit sa partition en quatre mois entre mai et septembre 1823. Mais en octobre l’Euryanthe de Weber essuie un terrible échec qui  rend impossible de monter dans de bonnes conditions un nouvel opéra allemand.  Schubert est donc victime de circonstances qui le décourageront définitivement  d’écrire pour la scène. Fierrabras tient du « Singspiel » et de l’opéra-comique. On y trouve des dialogues parlés et des « mélodrames » (parole accompagnée de musique) comme dans Le Freischütz (1821) de Weber.  Ménageant de nombreuses scènes d’affrontement entre l’armée des Francs et celle des Maures, le sujet favorise les grandes formes musicales.  Les tableaux de genre,  les spectaculaires interventions des chœurs, les  trios et quatuors intégrés à de grandes parties chorales, sont un apport original annonciateur du grand opéra. Un personnage se détache par la richesse et la beauté de sa partition, c’est celui de Florinda, l’héroïque sœur de Fierrabras dont la magnifique prière adressée à son père et l’air du deuxième acte (« Die Brust gebeugt ») marquent deux moments d’une grande intensité lyrique.

Résumé

Après une campagne victorieuse menée contre les Maures, les Francs capturent Fierrabras le fils du prince maure, Boland. Détenu à la cour de Charlemagne, Fierrabras découvre que la fille du souverain, Emma, est celle qu’il aime secrètement depuis qu’il l’a rencontrée jadis à Rome. Mais Emma est amoureuse d’Eginhard, jeune noble trop pauvre pour s’unir à elle.  Quant à Roland, le chef des Francs, il est amoureux de celle qui se révèle être la propre sœur de Fierrabras, Florinda. Emma et Eginhard décident de fuir ensemble. Fierrabras est injustement accusé de cette tentative d’enlèvement amoureux et il est jeté au cachot par Charlemagne. Dès lors, Eginhard portera le poids de sa culpabilité envers Fierrabras tandis que Florinda fera tout pour sauver son frère et Roland qu’elle aime et dont la vie est menacée par les Maures. Les deux souverains, Charlemagne et Boland, finiront par conclure la paix entre les Francs et les Maures et les couples d’amoureux seront heureusement réunis. Emma pourra s’unir à Eginhard, et Florinda à Roland. Mais Fierrabras restera seul.

Acte 1

Le chevalier Eginhard, annonce la victoire des Francs sur les Maures. Secrètement épris d’Emma, la fille de Charlemagne, il ne peut prétendre à son amour en raison de sa pauvreté. Fierrabras, le fils du souverain maure Boland, vient d’être fait prisonnier par les Francs. En voyant Emma, il reconnaît celle dont il était autrefois tombé amoureux. Il confie son amour à Roland qui en retour lui avoue aimer lui aussi une jeune fille, Florinda, qui se révèle être la sœur de Fierrabras. Charlemagne envoie une délégation négocier la paix à la cour de Boland. Cependant, Eginhard et Emma sont surpris alors qu’ils s’étaient donné un rendez-vous secret pour prendre la fuite. Fierrabras, chevaleresque, se laisse injustement accusé à la place d’Eginhard. Il est jeté dans un cachot.

Acte 2

Eginhard et Roland vont porter le message de paix de Charlemagne au château de Boland. Eginhard est capturé par les Maures qui poursuivent les hostilités. Il avoue avoir laissé injustement emprisonné Fierrabras. Les Maures refusent les conditions posées par Charlemagne en vue de conclure la paix. Les Francs sont finalement faits prisonniers au grand désespoir de Florinda qui a reconnu parmi eux, Roland dont elle partage les sentiments. Elle tente de sauver les Francs sans résultat.

Acte 3

Charlemagne ordonne la libération de Fierrabras que les aveux d’Emma ont disculpé. Arrive Eginhard qui a réussi à échapper aux Maures et qui réclame des renforts pour aller délivrer ceux qui sont restés prisonniers de Boland.  Ce souverain inflexible à décider de sacrifier Roland et sa fille qu’il livre au bourreau pour trahison. Mais il finit par capituler devant les hommes d’Eginhard auxquels s’est joint Fierrabras. Eginhard a conquis la main d’Emma par sa vaillance et Charlemagne a vu son armée triompher des Maures .Il choisit la clémence forçant par son exemple Boland à consentir à l’union de sa fille avec Roland. Les deux couples sont donc réunis avec le consentement des deux souverains tandis que Fierrabras demeure seul.

Commentaires

Loading