Elektra - Elektra

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Richard Strauss
  • Librettiste :Hugo von Hofmannsthal
  • Année de création :1909
  • Lieu de création :Allemagne
  • Nombre d'acte :1
  • Catalogue :op.58
  • Langue originale :Allemand
  • Maison d'opéra de la production originale :Hofoper Dresden
  • Orchestration originale :2fl,2ob,1cor angl,1heckelph,3cl,2cors de bass,3fg,1contrfg,4cors,4tp,4tbn,tub,timp, perc,strings

Description de l'Œuvre

Description Acte unique

C’est après avoir assisté à une représentation d’Elektra du poète viennois Hugo von Hofmannsthal, et après avoir composé Salomé, que Strauss décide avec l’accord du poète une adaptation lyrique de sa pièce. Sommet absolu de la tragédie lyrique, inspirée de la tragédie de Sophocle, Electre, associe une musique d’une grande audace et le crescendo d’une intrigue, d’une violence dramatique jusque-là inégalée. On reprocha souvent à Strauss ses excès d’orchestration. Ainsi, le rôle d’Electre, par la présence des tourments hystériques qu’il  commande, est l’un des plus éprouvants et exigeants du répertoire lyrique. Malgré un accueil réservé, insensiblement, l’opéra, dont le monologue final et la danse infernale d’Electre restent l’épicentre mélodramatique de l’ouvrage, fit la conquête des plus grandes scènes lyriques à travers le monde.

Résumé

Electre, fille d’Agamemnon et Clytemnestre, est tout entière absorbée par le désir de venger la mort de son père assassiné par sa mère avec la complicité de son amant Egisthe. Chassée du palais par Clytemnestre en proie à de terribles cauchemars prémonitoires, l’intransigeante Electre tente en vain d’obtenir l’aide de sa sœur Chrysothémis. Seul le retour inespéré de leur frère Oreste pourrait permettre d’accomplir enfin le châtiment des deux meurtriers du valeureux Agamemnon. Un mystérieux étranger arrive, qui n’est autre qu’Oreste dont on avait annoncé la mort. Il est venu  pour seconder sa sœur dans son implacable soif de vengeance.

Acte unique

Electre (soprano), inconsolable, pleure son père, Agamemnon, assassiné par sa mère Clytemnestre (soprano) et son beau-père Égisthe (ténor).  Dans son désir de vengeance elle cherche l’aide de sa sœur, la fragile Chrysothémis (soprano), qui la lui refuse. Cette dernière la met en garde contre Clytemnestre et Egisthe qui veulent l’enfermer. Electre espère aussi le retour de son frère Oreste (baryton), exilé loin du palais quand il était enfant. La rencontre d’Electre et de sa mère révèle toute la haine et le ressentiment que se vouent les deux femmes, et combien Electre veut la voir mourir sous les coups de son frère. Après le départ de Clytemnestre, Chrysothémis vient annoncer à sa soeur la mort d’Oreste. Electre plonge alors dans un profond désarroi. Or l’un des deux étrangers porteurs de l’affreuse nouvelle n’est autre qu’Oreste lui-même, qui s’est fait passer pour mort afin de s’introduire au palais pour venger son père. La scène des retrouvailles, laisse paraître toute la tendresse et l’amour d’une sœur envers son frère. Oreste part accomplir Le châtiment. Le cri de Clytemnestre, suivi par le hurlement d’Egiste, confirment le double meurtre.  Electre, toute à sa joie, s’adonne à une danse frénétique avant de s’effondrer sans vie, laissant sa sœur désespérée et son frère silencieux.

Pour aller plus loin

Opéra hors norme dont on a souligné à l’envie la démesure et l’éblouissante fulgurance, Elektra se déroule en un seul acte d’une tension extrême, centré autour d’une héroïne dévorée par une soif de vengeance obsessionnelle. Un orchestre mobilisant un des effectifs les plus importants de l’histoire du théâtre lyrique porte jusqu’aux limites du langage tonal un drame qui puise sa part de ténèbres et de démence dans une antiquité primitive marquée par une sauvagerie troublante. Cette adaptation du mythe d’Electre, contemporaine des recherches freudiennes sur l’hystérie, offre une conception nouvelle des personnages qui requiert un langage musical dont la règle principale semble l’excès.
Lire la suite...

Commentaires

Loading