Bosch Beach - Bosch Beach

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Vasco Mendonça
  • Librettiste :Dimitri Verhulst
  • Année de création :2016
  • Lieu de création :Belgique
  • Maison d'opéra de la production originale :Concertgebouw de Bruges

Description de l'Œuvre

Description

L’opéra contemporain Bosch Beach est le fruit d’une commande de la Jheronimus Bosch 500 Foundation, à l’occasion des commémorations marquant les 500 ans de la disparition du peintre flamand. Composé par Vasco Mendonça, l’opéra repose sur un livret de Dimitri Verhulst inspiré du tableau les Sept Péchés Capitaux de Jérôme Bosch.

Bosch Beach est créé le 10 septembre 2016 au Concertgebouw Brugge, dans une mise en scène de Kris Verdonck exécutée par l’ensemble Asko|Schoenberg. La création de l’ouvrage est dirigée par le chef Etienne Siebens. Rodrigo Ferreira (haute-contre), Damien Pass (baryton) et Marion Tassou (soprano) assurent la création des trois rôles de l'œuvre.

Résumé

Le compositeur et le librettiste s'emparent de cette situation paradoxale symbolisée par la plage de Lampedusa, et mettent en scène deux hommes et une femme en vacances qui peuvent ici s'adonner librement à la boisson et aux plaisirs de la vie dans une complète insouciance, tandis qu'au même moment et au même endroit, d'autres (des migrants) luttent pour survivre et prennent des risques parfois inconsidérés pour avoir une chance, même infime, de bâtir une vie meilleure.

Il n'y a pas dans Bosch Beach de narration au sens strict du terme, ni même de récit concret. Une difficulté supplémentaire pour le compositeur Vasco Mendonça qui opte ici pour la composition de deux types de musique, comme deux voix/voies musicales : la première renvoyant à l'euphorie des vacances balnéaires, la seconde à l'indicible de celles et ceux qui se battent pour survivre. Une façon de traduire le paradoxe de l'œuvre au travers de la composition. Se suivent ainsi différents morceaux caractéristiques (chanson à boire, prière, cocktail...), mais le compositeur respecte néanmoins les caractéristiques des tessitures des interprètes afin d'ajouter une profondeur psychologique de l’approche musicale des personnages. Ainsi, le baryton-basse devient un personnage fier, égoïste mais seul, tandis que le son éthéré du contre-ténor se prête aux questions éthiques ou spirituelles et que la soprano, initialement utilisée comme objet de désir, se révèle finalement être la seule force réelle de l’œuvre.

Ainsi, à quoi ressemblerait l'enfer aujourd'hui ? Où y a-t-il aujourd'hui un faux paradis, un enfer caché sur Terre ? Bronzer sur la plage de Lampedusa tandis que les réfugiés affluent pourrait en être la représentation. Le trio à l'origine du projet joue avec l'ambiguïté de ce lieu et les questions (de culpabilité) qu'il soulève. Le faux paradis des stations balnéaires et l'enfer boschien sur Terre s'y mêlent parfaitement.

Rodrigo Ferreira | Asko|Schoenberg Ensemble, cond. Etienne Siebens

Marion Tassou | Asko|Schoenberg Ensemble, cond. Etienne Siebens

Commentaires

Loading