Ascanio in Alba - Ascanio in Alba

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Wolfgang Amadeus Mozart
  • Librettiste :Giuseppe Parini
  • Année de création :1771
  • Lieu de création :Italie
  • Nombre d'acte :2
  • Langue originale :Italien
  • Maison d'opéra de la production originale :Teatro Regio Ducal Milano

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2

Suite au triomphe de « Mitridate, Rè di ponto », La cour impériale de Vienne commanda à Mozart une oeuvre pour le mariage, à Milan, de l’Archiduc Ferdinand d’Autriche avec la princesse Béatrice d’Este de Modène.
Cet opéra pastoral, que Mozart lui-même décrit comme une sérénade, scintille de virtuosité vocal et d’éclat instrumental, et fut composé en un mois.  Il fut tant apprécié par le jeune archiduc qu’il aurait bien aimé offrir un contrat permanent au génial compositeur. Mais sa mère, l’impératrice Marie Thérèse l’en dissuada.

Résumé

Vénus descend des cieux et annonce à son petit fils Ascanio qu’il va épouser la nymphe Sylvia, descendante d’Hercule. Avant cela, elle teste la vertu de la jeune fille qui se révèle sans défaut.

Acte 1

Vénus (soprano) vante à son petit fils Ascanio (soprano-castrato), le fils d’Enée, la beauté de la ville d’Albe sur laquelle il doit régner. Le jeune homme brûle de rencontrer sa promise, la nymphe Sylvia (soprano). Pourtant, Vénus l’enjoint de ne pas lui révéler son identité, pour tester sa vertu. Sylvia adore Ascanio qui lui est apparut en rêve. Vénus rassure son petit fils et lui promet qu’il l’épousera avant le coucher du soleil. Le jeune homme se joint au chœur des bergers et au jeune Fauno (castrat-soprano), qui célèbrent Vénus. Le prêtre Alceste (ténor) arrive, accompagné de Sylvia. Ascanio est émerveillé par son apparition, mais doit patienter encore avant de révéler son identité. 

Acte 2

Ascanio et Sylvia se croisent, sans qu’aucun des deux n’ose s’approcher. Fauno invite Ascanio à être le témoin des noces de Sylvia. Cette dernière croit comprendre alors qu’Ascanio ne sera pas son époux. Désespérée, elle garde le silence et s’enfuit. Alceste la console et lui promet son bonheur prochain. Vénus paraît et montre à Sylvia son fiancé, qui n’est autre qu’Ascanio. Elle confit enfin aux amoureux, la prospérité de la ville d’Alba.

Commentaires

Loading