Actéon - Actéon

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Marc-Antoine Charpentier
  • Librettiste :Marc-Antoine Charpentier
  • Année de création :1684
  • Lieu de création :France
  • Nombre d'acte :1
  • Langue originale :Français
  • Maison d'opéra de la production originale :Hotel de Guise

Description de l'Œuvre

Description Acte unique

Nous savons relativement peu de choses sur les circonstances précises de la création d’Actéon qui suit fidèlement le Livre III des Métamorphoses d’Ovide. Cet opéra en un acte était destiné à la troupe de Marie de Lorraine (1615-1688), duchesse de Guise, comme la majeure partie des pastorales et des divertissements que composa Marc-Antoine Charpentier (1643-1704) au milieu des années 1680. Le musicien resta au service de la duchesse dite « Mademoiselle de Guise » jusqu’en 1687 en tant que compositeur et chanteur. Il est d’ailleurs possible que Charpentier ait tenu lui-même le rôle d’Actéon. L’ouvrage porte le titre de « pastorale », un genre dramatique très apprécié en France au XVIIème siècle. Dans un univers champêtre où les nymphes se mêlent aux bergers et aux bergères, la pastorale développe des intrigues amoureuses empruntées à la mythologie antique. Le merveilleux et la préciosité caractérisent le plus souvent ces idylles qui peuvent nous sembler aujourd’hui très artificielles. Actéon échappe à ce reproche aussi bien par son issue tragique que par la richesse de son écriture musicale et le raffinement de sa construction. Le compositeur s’affranchit des limites du genre pour nous offrir une tragédie miniature en lieu et place d’une aimable pastorale. Véritable « résumé » de ce petit opéra, l’ouverture prend ici une dimension dramatique tout à fait inhabituelle pour l’époque. Charpentier en fait une annonce du drame à venir, anticipant sur un procédé qui s’imposera à partir du milieu du XVIIIème siècle.  A chacune des six scènes d’Actéon est dévolue une tonalité précise qui permet au musicien de déployer un large éventail d’atmosphères musicales. Le tableau idyllique et conventionnel de la partie de chasse s’effacera progressivement devant la cruauté de la métamorphose d’Actéon, transformé en un cerf bientôt mis en pièces par ses propres chiens. Le héros du drame apparaît plus complexe qu’on ne s’y attendrait et le sort injuste que lui réserve le Destin propose à l’auditeur une méditation amère et pleine de mélancolie.   

Résumé

Au cours d’une chasse Actéon surprend Diane et ses compagnes alors qu’elles croyaient se baigner à l’abri de tout regard indiscret. En réparation d’une telle audace Actéon est frappé par la plus cruelle des punitions. Il est métamorphosé en cerf et déchiqueté par ses propres chiens.   

Acte unique

La vallée de Gargaphié abrite la grotte de Diane et de ses nymphes qui goûtent les joies simples de la nature loin des tourments de l’amour tandis qu’à travers bois Actéon et ses compagnons chasseurs poursuivent une proie. Fatigué, le jeune homme s’éloigne pour chercher un peu de repos dans une clairière. Soudain, il aperçoit la déesse et ses nymphes qui se baignent dans l’eau claire d’une source. Il s’approche, captivé par leur beauté mais il est surpris. Diane se montre alors inflexible. Malgré ses excuses et ses protestations Actéon est métamorphosé en cerf. Les chasseurs reviennent et se réjouissent de voir les chiens attaquer et tuer l’animal sans comprendre qu’il s’agit de leur compagnon. Quand Junon apparaît et leur révèle que c’est Actéon qui vient d’être dévoré par les chiens, les chasseurs s’abandonnent à la douleur, puis manifestent leur colère avant de se résigner à la disparition du jeune homme. C’est ainsi que Junon s’est vengé des infidélités de son époux Jupiter.   

Commentaires

Loading