Werther - Opéra National de Paris (2014) - Werther - Opéra National de Paris (2014)

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar © Copyright all right reserved

Informations générales

Description

Production originale du Royal Opera House, Covent Garden, Londres (2004)

Dans le chef-d’oeuvre de Massenet, les larmes ne cessent de couler et cela dès qu’au clair de lune, l’idylle s’est à la fois révélée et brisée. « Tout monêtre pleure », dit Werther. Voilà qui nous mène bien loin des larmes habituelles de l’opéra, qu’elles soient furtives ou qu’elles éclatent en violents sanglots. Celles-là coulent lentement et inexorablement, une à une, « patientes gouttes », dit Charlotte : en quatre actes, elles auront fait leur oeuvre. Charlotte ne peut les retenir en relisant les lettres de Werther et ses larmes sont la seule part d’elle-même, le seul sacrifice qu’il ose lui demander. Elles couleront devant l’ange de la consolation qu’est Sophie. Elles couleront à la lecture d’Ossian. Elles couleront enfin devant le corps baigné de sang de Werther. Mais ces dernières, il les refuse : le voilà libéré et heureux.Werther est un long requiem, « lacrimosa dies illa », jour plein de larmes que celui-là, et sans doute l’oeuvre la plus personnelle de Massenet. Roberto Alagna et Karine Deshayes incarnent ces malheureux amants sous la direction de Michel Plasson et dans la production désormais légendaire de Benoît Jacquot.

Plus d'informations sont disponibles sur le site officiel de l'Opéra National de Paris.

Dates de représentations

19 janvier 2014 14:30:00

22 janvier 2014 19:30:00

25 janvier 2014 19:30:00

29 janvier 2014 19:30:00

02 février 2014 14:30:00

05 février 2014 19:30:00

09 février 2014 14:30:00

12 février 2014 19:30:00

La distribution

Michel Plasson

Michel Plasson

Jean-Philippe Lafont

Luca Lombardo

Christian Tréguier

Roberto Alagna

Abdellah Lasri

Karine Deshayes

Jean-François Lapointe

Hélène Guilmette

Personnages de l'œuvre

Chef d'orchestre

Chef d'orchestre

Le Bailli

Schmidt

Johann

Werther

Werther

Charlotte

Albert

Sophie

Commentaires

Loading