Nabucco aux Arènes de Vérone 2011, mis en scène par Gianfranco de Bosio - Nabucco - Arena di Verona (2011)

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar © Copyright all right reserved

Informations générales

Description

Autre œuvre au programme des Arènes de Vérone, Nabucco de Giuseppe Verdi dans sa version historique, avec la scénographie de 1991 de l’architecte véronais  Rinaldo Olivieri. La direction de l’orchestre est confiée maestro Julian Kovatchev et la mise en scène à Gianfranco de Bosio. Le spectacle  rassemble les différentes forces vives des Arènes : Orchestre, Chœur et Techniciens ainsi que nombreux autres collaborateurs.

Nabucco revient sur la scène véronaise avec un reproduction fidèle des décors créés en 1991 par Rinaldo Olivieri. Le drame se déroule autour d’un élément clé: une imposante Tour de Babel qui grandit d’acte en acte jusqu’à l’explosion finale, comme il est mentionné dans le livret de Temistocle Solera. Une icône, qui représente la querelle entre Babylone et Jérusalem, souligné par Gianfranco de Bosio. Le dynamisme du peuple hébraïque opposé à la solennité de la population babylonienne; un contraste entre cultures et religions différentes, qui au sommet de l’incompréhension retrouvent finalement une langue commune et l’harmonie dans la diversité. La fin heureuse de Nabucco reflète totalement la conception de l’opéra italien des patriotes du Risorgimento qui l’ont choisi comme hymne national. 

Nabucco est le chef-d’œuvre de jeunesse de Giuseppe Verdi alors qu’il n’avait pas encore trente ans. Il revenait à peine à la composition après la profonde crise vécue au décès de sa femme et de ses deux enfants et après l’échec d'Un giorno di regno. Mais le livret de Solera, duquel se détache la plainte du peuple oppressé qui le ramène à la situation historique de l'Italie, pousse Verdi à réaliser en seulement trois mois la partition, composant ce qui sera le chant des italiens d’hier et d’aujourd’hui: le chœur Va’ pensiero, qui fut déjà l’objet d’un bis à la première de la Scala de Milan, le 9 mars 1843.

Ce drame très apprécié du public des Arènes, a été créé pour la première fois à Vérone au Teatro Filarmonico le 10 janvier 1844 avec la supervision de Verdi lui-même. L’œuvre était dirigée par Carlo Sampietro avec Filippo Collini et Giuseppina Strepponi dans le duo principal.

Le rôle d’Abigaille est tenu par Dimitra Theodossiou (9, 15 et 20 juillet – 5 août), Maria Billeri (23 juillet – 21 août – 1 septembre) et Lucrezia Garcia (27 juillet – 12 et 25 août), tandis que la rivale Fenena est interprétée par Andrea Ulbrich (9, 15, 20, 23 et 27 juillet – 5 et 12 août) et par Eufemia Tufano (21 et 25 août – 1er  septembre).

Dans le rôle titre, Ambrogio Maestri (9, 15 et 20 juillet), considéré par la critique comme un des meilleurs barytons verdiens de sa génération, Marco Vratogna (23 et 27 juillet – 5 août), Leonardo López Linares (12 août et 1er septembre) et George Gagnidze (21 et 25 août). A leurs côtés, se produiront pour la première fois dans les Arènes Rubens Pelizzari (9, 15 e 20 juillet), Giancarlo Monsalve (23 et 27 juillet – 5 août) et Enrique Ferrer (12, 21 et 25 août – 1er septembre) pour représenter Ismaele, tandis que Zaccaria est interprété par la basse americaine Raymond Aceto (9, 15, 20 et 23 juillet), en alternance avec Vitalij Kowaljow (27 juillet – 5, 12, 21 et 25 août) et Francesco Ellero D’Artegna (1er septembre).

Dates de représentations

09 juillet 2011 21:15:00

15 juillet 2011 21:15:00

20 juillet 2011 21:15:00

23 juillet 2011 21:15:00

27 juillet 2011 21:15:00

05 août 2011 21:00:00

12 août 2011 21:00:00

21 août 2011 21:00:00

25 août 2011 21:00:00

01 septembre 2011 21:00:00

La distribution

Ambrogio Maestri

Marco Vratogna

George Gagnidze

Dimitra Theodossiou

Lucrezia Garcia

Maria Billeri

Personnages de l'œuvre

Nabucco

Nabucco

Nabucco

Abigaille

Abigaille

Abigaille

Commentaires

Loading