Chroniques liées à Olivier Py

Olivier Py signe une macabre Dame de Pique à l'Opéra de Nice

Emmanuel Andrieu

C’est une belle initiative à saluer que celle de la Région Sud (PACA) qui, sous son égide (et surtout ses efforts financiers...), a réussi à fédérer les forces des quatre opéras émaillés sur son territoire (Marseille, Nice, Toulon et Avignon) pour offrir à leurs publics une réalisation lyrique confiée au metteur en scène star Olivier Py, qu’aucune des quatre maisons n’aurait...


Reprise des Dialogues des Carmélites selon Py au Théâtre du Ca...

Emmanuel Andrieu

Nous étions sortis bouleversés de ces Dialogues des Carmélites (mis en scène par Olivier Py) lors de son passage par La Monnaie de Bruxelles (coproducteur du spectacle avec le Théâtre des Champs-Elysées), il y a tout juste deux ans, et c’est à nouveau éblouis que nous sommes sortis du Théâtre du Capitole (aux côtés de certains spectateurs en larmes…), puisque Christophe Ghristi a...


Le Théâtre des Champs-Élysées enjoué par le gala des dix ans d...

Thibault Vicq

Madame Favart d’Offenbach était l’une des productions les plus attendues de la saison dernière à Paris. Le Palazzetto Bru Zane, outre son statut de coproducteur, avait édité et mis à disposition les partitions de cette œuvre rare et délectable durant la septième édition de son festival annuel à Paris. Le centre de musique romantique française s’applique depuis dix ans à redonner un...


Ah la « Mère Supérieure » de Mam’zelle Nitouche au Théâtre Mar...

Alain Duault

Nous avons déjà dit ici-même sous la plume d’Elodie Martinez combien cette Mam'zelle Nitouche, qui s’inscrit dans le travail de redécouverte du répertoire du XIXème siècle par le Palazzetto Bru-Zane, est une réussite. Sa venue à Paris, au Théâtre Marigny, permet d’en juger à nouveau tout le sel, et le poivre : un livret cousu main avec des dialogues aux petits oignons, des...


L’exaltant Pelléas et Mélisande d’Olivier Py à Amsterdam

Laurent Vilarem

Amsterdam vibrait à l’heure française. L’un des sommets de l’opéra tricolore était en effet défendu par deux de nos compatriotes. Le premier est bien connu : Olivier Py, l’un des piliers de la scène lyrique hexagonale. Le second est plus inattendu, puisque Stéphane Denève remplaçait Daniele Gatti en raison des déboires de ce dernier avec l’Orchestre du Concertgebouw. Le spectacle qui en...