Le Théâtre du Capitole officiellement "Opéra national"

Xl__dsf3163_cr_dit_christophe_carasco_

Alors que la menace de la pandémie plane toujours au-dessus du monde culturel, on se réjouit de la nouvelle qui vient d'être annoncée : le Théâtre du Capitole de Toulouse, qui œuvre depuis des années à l’accessibilité de la culture ainsi qu’à la création et aux réflexions autour des arts lyrique et classique, vient d’obtenir le label « Opéra national en région », distinguant les maisons d'opéra ayant vocation « à faire vivre et présenter au public, sur l’ensemble du territoire, les œuvres lyriques et chorégraphiques du répertoire et de la création ».

Décernée par Roselyne Bachelot, ministre de la Culture en déplacement à Toulouse ce matin, la distinction « identifie une action culturelle de référence, notamment en matière de création et production et la mise en œuvre d'une diffusion au public le plus large » selon les mots du communiqué de la maison toulousaine. Ce dernier rappelle par ailleurs que ce label n'a pas été décerné depuis 20 ans, et qu’il souligne ainsi « la place particulière qu'occupe le Théâtre du Capitole parmi les scènes lyriques françaises et européennes ».

La maison toulousaine devient ainsi le sixième établissement national labellisé en France aux côtés de l’Opéra national de Lyon, l’Opéra national de Bordeaux, l’Opéra national du Rhin, l’Opéra Orchestre national de Montpellier et l’Opéra national de Lorraine. Pas question pour autant de se reposer sur ses acquis : ce titre est renouvelable et décerné pour une durée de cinq ans. Nul doute que le Théâtre du Capitole saura mettre à profit ces années pour poursuivre sa politique de création, de diffusion et de production  pour un rayonnement au-delà des murs de la ville. D’autant plus que la saison actuelle est de bon augure pour la suite : après l’entrée au répertoire fort réussie de La Gioconda d’Amilcare Ponchielli, le succès rencontré par le Ballet du Capitole avec la création de Toulouse-Lautrec, ou, plus récemment, la nouvelle production du Wozzeck d’Alban Berg mise en scène par Michel Fau, le Théâtre du Capitole présentera bientôt – dès le 19 décembre – une nouvelle production de La Flûte enchantée qui permettra au public de découvrir ou redécouvrir de nombreux jeunes chanteurs.

Une distinction qui salue le travail exemplaire de la maison toulousaine. Gageons qu'elle continuera à ravir le public ces prochaines années.

Elodie Martinez 

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading