Le ténor Valter Borin remplace Fabio Sartori dans Oberto

Xl_borin

Dans le cadre de sa saison 2011 – 2012, le Théâtre des Champs-Elysées explore le répertoire italien du XIXème siècle. Jour pour jour cent soixante-douze ans après la création originale de l’œuvre (le 17 novembre 1839 au Teatro alla Scala de Milan), l’établissement parisien donne Oberto, conte di San Bonifacio, l’opéra de Giuseppe Verdi. Et au-delà de ses qualités musicales intrinsèques (que chacun appréciera à des degrés sans doute divers), l’œuvre suscite forcément la curiosité des mélomanes puisqu’Oberto est traditionnellement considéré comme le premier opéra intégral connu de Verdi qui nous soit parvenu.
Et comme le souligne Jean-Luc Macia sur le site du Théâtre des Champs-Elysées dans sa présentation de l'oeuvre, ne serait-ce que pour ce statut historique posant les bases de l’œuvre à venir de Verdi, Oberto mérite certainement l’attention des mélomanes.

Le Théâtre des Champs-Elysées précise néanmoins aujourd’hui que pour ses deux représentations de ce soir et du samedi 19 novembre, le ténor Valter Borin remplace Fabio Sartori dans le rôle de Riccardo. Cette production d’Oberto (1839) de Giuseppe Verdi, sur un livret d’Antonio Piazza et Temistocle, est dirigée par Carlo Rizzi à la tête de l’Orchestre National de France et du Chœur de Radio France (direction Kalman Strausz).
Valter Borin (Riccardo) rejoint Ekaterina Gubanova (Cuniza), Maria Guleghina (Leonora) et Michele Pertusi (Oberto).

Les réservations restent ouvertes sur le site officiel du Théâtre des Champs-Elysées. 

| Imprimer

Commentaires

Loading