Lauréats (lyriques) des 21ème Victoires de la Musique Classique

Xl_julie_fuchs

C'est au Grand-Théâtre de Provence, à Aix, que viennent de se tenir les 21ème Victoires de la Musique Classique. Dans le domaine lyrique, c'est le jeune ténor bordelais Stanislas de Barbeyrac – il nous a enthousiasmé le surlendemain de ces Victoires dans Lucia di Lamermoor à l'Opéra de Marseille (compte-rendu à suivre bientôt dans vos colonnes préférées) - qui a remporté la Victoire de la Révélation lyrique.

C'est ensuite l'avignonaise Julie Fuchs (photo) – Révélation lyrique en 2012 et 2ème prix du Concours Operalia en 2013 - qui décroche la Victoire de l'Artiste lyrique de l'année - alors que les pronostics la destinaient plutôt à une autre étoile montante du chant français, la soprano colorature Sabine Devieilhe, récemment étourdissante Lakmé à l'Opéra Comique (voir son portrait récemment publié sur Opera-Online par notre confrère Alain Duault).
Actuellement en troupe à l'Opéra de Zurich (où elle chante en ce moment le rôle de Morgana dans Alcina, aux côtés de Cecilia Bartoli), nous invitons le lecteur à venir (re)découvrir cette formidable artiste dans un spectacle original intitulé « De quoi j'ai l'air » (florilège d'airs d'opéra en version scénique), qui sera donné d'abord à l'Opéra Grand Avignon (le 19 mars), puis au Théâtre Impérial de Compiègne (le 3 juin), avant de terminer sa course au Festival de Saint-Denis (le 22 juin).

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading