L'Art Lyrique célèbre la Coupe du monde de football 2018

Xl_aida-garifullina-world-cup-2018

Cela n’aura échappé à personne : la 21e édition de la Coupe du monde de football débutera ce jeudi 14 juin, avec le coup d'envoi du match d'ouverture de la compétition opposant la Russie (pays organisateur du tournoi) à l'Arabie saoudite. Mais avant de laisser place au sport, l'événement sera précédé d'une cérémonie d'ouverture et d'un concert de gala réunissant quelques-uns des plus grands interprètes d'opéra – et ce n'est pas la première fois que sport et art lyrique se retrouvent, on pense notamment à Jonas Kaufmann lors de la finale de la Ligue des Champions en 2012 à Munich, à Renée Flemming à l’occasion du Super Bowl 2014, ou encore à Placido Domingo, déjà dans le cadre de la précédente Coupe du monde de football en 2014 au Brésil, en liminaire de la finale. 

Cette année, c'est la jeune soprano russe Aida Garifullina rejoindra le chanteur Robbie Williams et la star du football Ronaldo, pour la cérémonie d’ouverture, ce 14 juin.
Durant la demi-heure qui précédera le match d'ouverture et le lancement de cet événement mondial, les 80 000 spectateurs (ainsi que les plusieurs millions de téléspectateurs à travers le monde) découvriront la jeune soprano, titulaire du concours Operalia en 2013 et que notre collègue Alain Duault présentait en avril 2017 dans ces termes : « physique d’Audrey Hepburn et à la voix de pur cristal, avec des aigus fondants, des flexions à se pâmer, des subtilités dans le déploiement de la ligne de chant et une coloration continue et féerique de chaque mot ».

Selon le communiqué de presse de la FIFA, Aida Garifullina dit n'avoir « jamais imaginé pouvoir prendre part un jour à cette gigantesque fête qu’est la Coupe du Monde, organisée dans (s)on propre pays ». Et de poursuivre : « et le 15 juillet, nous nous retrouverons sur cette même scène pour découvrir pour qui ce rêve si cher se réalisera, après un mois de festival de football en Russie ». Si la cérémonie a autant vocation à célébrer le football que le pays hôte (et éventuellement faire oublier certaines de ses pratiques politiques), elle devrait aussi considérablement accroitre la notoriété de la jeune chanteuse. 

Par aillieurs, la veille du coup d'envoi de la compétition, le 13 juin, la jeune soprano se produira également lors d’un concert de gala orgainsé à Moscou sur la Place rouge et toujours dans le cadre de la Coupe du Monde de football, aux côtés d’autres grands interprètes des principales scènes lyriques internationales : Anna Netrebko et Yusif EyvazovJuan Diego Florez et de nouveau Plácido Domingo, (l'un et l'autre étant de grands fans de football), mais aussi la soprano Albina Shagimuratova et la basse russe Ildar Abdrazakov. Ils se retrouveront autour du pianiste russe Denis Matsuev, mais aussi sous la direction du chef d'orchestre russe Valery Gergiev à la tête de l'Orchestre du Mariinsky. Une Coupe du Monde qui sera ainsi marquée sous le sceau de l’art lyrique et dont le gala sera retransmis sur Medici.tv. En France, on pourra entendre Aida Garifullina à Paris dès le mois prochain, aux côtés de Joyce DiDonato, dans le cadre du concert du 14 juillet sur le Champ de Mars. 

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading