La production 2011 d’Atys de Lully enfin en vidéo

Xl_lnault-william-christie-jean-marie-villegier-opera-comique-salle-favart-1986-1987-2011-bernard-richter-ed-lyon-stephanie-d-oustrac-emmanuelle-de-negri_1

Ce fut l’un des événements lyriques baroques de la saison dernière. L’Atys 2011 – reprise de la production mythique de 1987 – a fait l’objet d’une captation vidéo à l’Opéra Comique. Le DVD est désormais disponible chez Fra Musica/Opéra Comique. Somptueux !


Le directeur musicale William Christie l'annonce haut et fort dans les supplements du DVD : la reprise 2011 sera une recréation et non pas une « copie conforme » de l'Atys de 1987. « Je ne suis plus le même animal, et mon interprétation sera nourrie de mes trente ans d'expérience dans ce répertoire ». Cet esprit de conquêtes a été partagé par le metteur en scène Jean-Marie Villégier et Christophe Galland, son metteur en scène associé et la chorégraphe Francine Lancelot.

Si la création d’Atys de Lully en 1987 fut l’acte de naissance de la révolution baroque française, victoire de la démarche esthétique et de l'attitude professionnelle d’une génération d’interprètes aventureux, 2011 est incontestablement - dans la fosse et sur scène - l’âge de la maturité. Inutile de chercher à énumérer différences et similitudes. La passion et l’audace de la troupe percent l’écran et tirent le spectateur par la manche. Tout est fabuleux : des costumes de Patrice Cauchetier aux décors de Carlo Tommasi, de la noblesse des maintiens à l’inventivité des danses si modernes dans leur fluidité. Pompe et noiceur s’estompent au profit du théâtre. Même l’interprétation de Christie apparait plus intense que la première fois (CD Harmonia Mundi).

De la distribution initiale de 1987 rassemblée par Christie, plus d’une douzaine sont devenus chefs/créateur d’ensemble : Marc Minkowski, Christophe Rousset, Hervé Niquet, Michel Laplénie, Hugo Reyne, Suhubiette sans parler de la relève avec Jonathan Cohen et Paul Agnew... Et des chanteurs qui ont fait carrière : Véronique Gens, Sandrine Piau... La troupe 2011 éclate de maitrise et de naturel autour du trio magnifique Bernard Richter (Atys), Stéphanie d’Oustrac (Cybèle), Emmanuelle de Negri (Sangaride), Paul Agnew (Le Sommeil).

Une réussite indispensable pour tout ceux qui veulent vivre l’espace d’une représentation les passions du Grand Siècle.

En bonus : cinq des courts métrages sur les coulisses de la reprise, nourri de témoignages des protagonistes, le contexte historique de la création, des machineries... bref, les secrets de ce travail d'exploration au carrefour de la danse, le théatre et la musicologie.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading