Festival « 3V » au château de Versailles

Xl_resize_spe_image_912-casanova2

Fête vénitienne, Carnaval masqué, opéra - quasi - inédit, pièces de musique... ponctueront le quotidien déjà fastueux du château qui, en conviant Venise, Vivaldi et une pléiade d’invités prestigieux renouera avec ses fastes d’antan. Rencontres avec des rois et des reines...

L’ambitieux programme « Venise Vivaldi Versailles » proposé aux spectateurs jusqu’au 17 juillet, donnera le ton de ce festival inédit où, durant deux semaines, Vivaldi et sa musique baroque  résonneront dans ce palais mythique de Versailles où Louis XIV organisait des fêtes grandioses.
Le « Grand canal », inspiré de celui de la Cité des Doges, accueillera des fêtes vénitiennes, jeux d’eau et feu d’artifice (1er, 8 et 15 juillet) au cours desquelles 7 500 spectateurs pourront, au son des « Quatre saisons », assister à un spectacle nautique et pyrotechnique avec parades de gondoles venues de toute l'Europe, conduites par des collectionneurs.

Dès demain 29 juin, Cecilia Bartoli donnera le coup d’envoi de ces fêtes baroques et lumineuses. La mezzo-soprano chantera dans la Galerie des Glaces, construite pour concurrencer Venise dans la technique de confection des miroirs, accompagnée lors de cette soirée par l'Ensemble Matheus dirigé par Jean-Christophe Spinosi. Ce concert sera également donné à l'Opéra royal de Versailles.

La tragédie lyrique « Atys » de Lully, l'une des oeuvres préférées de Louis XIV, ressuscitée par William Christie en 1987 à Paris et recréée cette année à l'Opéra Comique dans cette production mythique, sera également donnée à l'Opéra royal.

Les « Quatre saisons » dirigées par Rinaldo Alessandrini, Diego Fasolis, David Grimal et Fabio Biondi seront présentées dans quatre versions différentes (1er juillet). Le 2 juillet, le chef italien Rinaldo Alessandrini dirigera des pièces de musique sacrées dont le « Gloria » à la Chapelle royale et l’on reconnaîtra le libertin Casanova sous les traits de l’acteur John Malkovich, sur une musique de Mozart.
Trois jours plus tard, le 5 juillet, le contre-ténor Philippe Jaroussky interprètera des oeuvres tant sacrées que profanes de Vivaldi, ce compositeur vénitien, culte à son époque.

Un Carnaval masqué conçu sur le modèle du Carnaval de Venise et des bals masqués de la Cour accueillera musiciens, danseurs et spectateurs costumés (le 9 juillet, de minuit à l’aube) dans l'Orangerie du Château.

Un opéra quasi inédit, Teuzzone,  dirigé par le chef catalan Jordi Savall était aussi venu enrichir le programme de la fin juin, redonnant ainsi vie à une oeuvre méconnue de Vivaldi, son opéra le plus exotique, dont tous les protagonistes sont chinois.

Des milliers de spectateurs sont attendus. Pari tenu donc pour Laurent Brunner, directeur de Château de Versailles-Spectacles et organisateur du festival pour lequel « il s'agit de faire vivre ces lieux historiques, y compris l'Opéra royal ».

« La » Bartoli chante à Versailles

Cecilia Bartoli renoue avec des amours qui remontent à dix ans. On se souvient en effet de son « Vivaldi Album » qui révélait toute l’affinité qu’elle portait déjà au génie vénitien. Participer au Festival « Venise Vivaldi Versailles », dont elle est d’ailleurs la marraine, fut donc accepté avec enthousiasme.
Il s’agissait aussi de collaborer pour la première fois avec Jean Christophe Spinosi et l’Ensemble Matheus pour réaliser un programme nouveau, décliné en deux concerts d’exception : l’un dans la Galerie des Glaces, l’autre à l’Opéra Royal. Des airs d’opéra somptueux du maestro interprétés avec l’exigence et la virtuosité de la Mezzo Soprano la plus célèbre ! Tout l’art des grands chanteurs vivaldiens est ainsi sublimé par une interprète qui marque notre époque comme nulle autre. Son engagement légendaire en concert sera ici amplifié par les écrins royaux de Versailles, et par l’enthousiasme de Jean Christophe Spinosi qui est lui aussi plébiscité par les publics du monde entier. Leur rencontre fera à l'évidence de ce nouveau programme Vivaldi, créé pour et à Versailles, l’un des grands événements musicaux de 2011.

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading