Phryné - Phryné

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Camille Saint-Saëns
  • Librettiste :Lucien Augé de Lassus
  • Année de création :1893
  • Lieu de création :France
  • Langue originale :Français
  • Maison d'opéra de la production originale :Opéra-Comique.

Description de l'Œuvre

Description

Féru d’Antiquité, Camille Saint-Saëns s’attelle en janvier 1893 avec un « plaisir infini » à la composition de Phryné, opéra-comique en deux actes sur un livret de Lucien Augé de Lassus qui trouve son inspiration dans les jeux d’amour et de séduction de la courtisane athénienne Phryné. D’abord destinée au Théâtre lyrique de la Renaissance (qui fait faillite), cette « comédie antique » sera finalement créée le 24 mai 1893 à l’Opéra-Comique et connaitra un immense succès – que ce soit pour ses pages musicales (Saint-Saëns indique y déployer « plus d’audace qu’il ne (lui) en avait fallu, dans (s)a jeunesse, pour écrire La Danse Macabre ») mais aussi sans doute du fait de l’interprétation de Sybil Sanderson qui crée le rôle-titre.

Le succès parisien de Phryné encourage l’éditeur Durand à produire des versions en italien, puis en allemand. Plus tard, en 1909, les dialogues parlés de l’ouvrage original sont remplacés par des récitatifs composés par André Messager.

Après la première guerre mondiale, Phryné est progressivement oubliée mais en 2021, le Palazzetto Bru Zane ressuscite l’œuvre et invite à redécouvrir l’œuvre de Saint-Saëns complétée des récitatifs d’André Messager.

Résumé de l’opéra-comique Phryné

Le livret de Phryné est relativement anodin : Phryné (soprano) et Nicias (ténor) s’aiment mutuellement et jouent un tour à l’archonte Dicéphile (basse), l’oncle de Nicias. Ils lui font croire qu’il s’émeut devant le corps dénudé de Phryné alors qu’il s’extasie devant une statue d’Aphrodite.

Rôles de Phryné

  • Phryné (soprano)
  • Lampito, esclave de Phryné (soprano)
  • Dicéphile, archonte (basse chantante)
  • Nicias, neveu de Dicéphile (ténor)
  • Cynalopex (ténor)
  • Agoragine (basse)

Commentaires

Loading