Armide - Armide (Lully)

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar

Informations générales

  • Compositeur :Jean Baptiste Lully
  • Librettiste :Philippe Quinault
  • Année de création :1686
  • Lieu de création :France
  • Nombre d'acte :5
  • Langue originale :Français
  • Maison d'opéra de la production originale :Théâtre du Palais-Royal

Description de l'Œuvre

Description Acte 1 Acte 2 Acte 3 Acte 4 Acte 5

Armide est souvent considéré comme le chef-d’œuvre de la très longue et fructueuse collaboration entre Lully et son librettiste favori Philippe Quinault avec lequel il signa pas moins de 12 opéras. Elle est en outre, l’ultime tragédie mise en musique par Lully, qui décèdera un an plus tard de la gangrène. Cette œuvre, dont le sujet fut choisit par Louis XIV, ne fut pourtant jamais représenté à Versailles. Cependant, elle connut dès sa création, un immense succès public. Les amours malheureux d’une magicienne pour un chevalier furent l’un des thèmes récurrents des opéras de cette époque. On les retrouve ainsi chez Haendel dans Alcina, et plus tard chez Gluck qui reprendra le livret de Quinault pour composer son propre Armide.

Résumé

Le sujet, emprunté à La Jérusalem délivrée du Tasse, conte les amours contrariés de la magicienne Armide pour le chevalier Renaud.

Acte 1

Alors que l’on célèbre la dernière victoire de la magicienne Armide (soprano) sur les croisés, Phénice (soprano) et Sidonie (soprano), ses deux confidentes apaisent sa crainte de ne pas être aimé du chevalier Renaud (ténor), le seul ennemi qui lui résiste. L’oncle d’Armide, le sorcier Hidraot (basse), lui prédit triomphe et gloire, au moment où le chevalier Aronte (basse) révèle que Renaud a libéré tous les prisonniers de la magicienne. Seule la vengeance lavera l’offense. 

Acte 2

Le chevalier chrétien Artémidore (ténor) met en garde Renaud contre les charmes maléfiques d’Armide. Malgré sa certitude de résister, il tombe dans le piège des illusions d’Armide et d’Hidraot. La magicienne ne peut malgré tout se résoudre à l’immoler.

Acte 3

L’Amour à raison de la Haine (basse) qu’Armide invoque contre Renaud, dont la passion pour la magicienne n’est dû qu’à ses sortilèges.

Acte 4

Ubalde (basse), et le Chevalier danois (ténor), partis dans le désert à la recherche de Renaud, succombent tour à tour aux enchantements de la sorcière. Seul le sceptre magique dont ils sont armés les délivrera de ces chimères.

Acte 5

Tandis que Renaud s’abandonne à sa « passion » pour Armide, celle-ci qui redoute sa rivale la Gloire, s’éloigne, confiant son amant aux Plaisirs. L’arrivée d’Ubalde et du chevalier danois, ramène Renaud à la raison. Il fuit  Armide et son piège fatal, qui, impuissante, abandonne son palais avant de le détruire.

Commentaires

Loading