L'Ile enchantée au MET de New York (2012), dirigé par William Christie, avec Placido Domingo - The Enchanted Island, William Christie, with Placido Domingo - MET 2012

Informations Description Médias
Imprimer
Xl_avatar © Copyright all right reserved

Informations générales

  • Titre de la production :The Enchanted Island, William Christie, with Placido Domingo - MET 2012
  • Date de création :2011
  • Œuvre - Compositeur :The Enchanted Island - William Christie
  • Maison d'opéra :The Metropolitan Opera -

Description

Commandé par Peter Gelb, directeur du Metropolitan Opera, afin d’élargir le répertoire de l’établissement new yorkais, The Enchanted Island fait l’objet d’une première mondiale le 31 décembre 2011, forte d’une distribution exceptionnelle.

L’oeuvre en deux actes, reposant sur un livret signé Jeremy Sams inspiré de La Tempête de William Shakespeare (mâtinée d’éléments issus du Songe d’une nuit d’été), renoue avec l’opéra « pasticcio », ce style musical raffiné et empreint de gaité très prisé aux XVIIè et XVIIIè siècles qui consistait à réaliser une création à partir de l’assemblage de plusieurs autres oeuvres originales. Pour The Enchanted Island, William Christie (qu’on connaissait mieux jusqu’alors pour son statut de chef d’orchestre) a ainsi réuni des arias et extraits d’opéras entre autres de Haendel, Vivaldi, Rameau ou encore de Jean-Marie Leclair.

Le 31 décembre 2011, au MET, l’œuvre résolument baroque est mise en scène par Phelim McDermott. Le rideau s'ouvre ainsi sur le naufrage d’un navire (provoqué par Ariel, un génie de l’air) sur l’Île Enchantée du magicien Prospero, où il vit exilé après avoir été détrôné par son frère, Antonio. Les naufragés, parmi lesquels Antonio, deviendront les jouets du magicien qui leur fera subir diverses épreuves initiatiques destinées à les punir de leur traitrise. Finalement, Prospero (qui a aussi aimé puis banni la sorcière Sycorax, la mère de Caliban) se réconciliera avec son frère, mariera sa fille avec Ferdinand, libérera Ariel et Caliban puis renoncera à la magie pour retrouver son duché.
Au MET, Plácido Domingo prêtera par ailleurs son charisme au dieu Neptune. Apparaissant de son coquillage géant, il sera la voix de la raison qui poussera Prospero à implorer la pardon de Sycorax.

Les personnages de La Tempête se sont élevés aujourd'hui à un rang presque mythique, symbolisant  les multiples facettes des comportements et sentiments humains. On retrouvera cette complexité dans les décors de Julian Crouch où les couleurs flamboyantes des oiseaux de l’île s’opposent à l’atmosphère étouffante et grise de la bibliothèque de Prospero. Racines entremêlées, costumes sophistiqués révèlent également l’incertitude et la difficulté d’être des belligérants. Luca Pisaroni et Danielle de Niese prêteront respectivement leurs voix à Caliban et Ariel qui ont souvent symbolisé les peuples primitifs des colonies, esclaves et jouets des puissances coloniales, ballottés dans les querelles des colons auxquelles ils n'entendent rien.

Au MET, la production est interprétée en anglais, surtitrée en anglais, allemand et espagnol. L'Île Enchantée fait par ailleurs l'objet de retransmissions en direct dans les cinémas du monde entier.

Pour en savoir plus : Programmation et billetterie sur le site officiel du Metropolitan opera de New-York.

Dates de représentations

31 décembre 2011 18:30:00

04 janvier 2012 19:30:00

07 janvier 2012 20:00:00

12 janvier 2012 19:30:00

14 janvier 2012 20:00:00

17 janvier 2012 20:00:00

21 janvier 2012 00:00:00

21 janvier 2012 13:00:00

25 janvier 2012 19:30:00

28 janvier 2012 20:00:00

30 janvier 2012 19:30:00

La distribution

William Christie

Lisette Oropesa

Joyce DiDonato

David Daniels

Plácido Domingo

Luca Pisaroni

Personnages de l'œuvre

Chef d'orchestre

Miranda (soprano)

Sycorax (mezzo-soprano)

Prospero (contre-ténor)

Neptune (ténor)

Caliban (baryton -basse)

Medias

Mode immersif

Commentaires

Loading