Brundibár - Opéra de Lyon (2016) - Brundibár - Opéra de Lyon (2016)

Informations Description
Imprimer
Xl_avatar © Copyright all right reserved

Informations générales

  • Titre de la production :Brundibár - Opéra de Lyon (2016)
  • Date de création :2016
  • Œuvre - Compositeur :Brundibár
  • Maison d'opéra :Théâtre de la Croix-Rousse

Description

Nouvelle production
En coproduction avec  la Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche

Distribution : Chanteurs du Studio de l'Opéra de Lyon / Maîtrise de l'Opéra de Lyon

Opéra de poche les 29, 30 et 31 mars

L'opéra de poche, c'est quoi ?
Pour les plus jeunes, ou les spectateurs pressés, toute la magie du spectacle en format court. Une petite heure en début de soirée pour se laisser conter une grande histoire en musique.
Idéal pour découvrir l'opéra !

L’histoire
Deux enfants tentent de gagner en chantant dans la rue de quoi acheter du lait pour leur mère malade. Dérangés, les habitués du lieu – commerçants, policier, et surtout Brundibár dont le gagne-pain est un orgue de Barbarie – chassent les enfants. Aidés par trois animaux propagandistes, ils reviendront à la tête d’une bande d’écoliers, et occuperont le terrain sans en céder un pouce à Brundibár.

Un opéra pour les enfants, joué par des enfants
Spectacle confié aux jeunes chanteurs de la Maîtrise de l’Opéra sous la conduite de Karine Locatelli, Brundibár est une fable optimiste portée par des mélodies très simples et par de poignants chœurs d’enfants.
Opéra écrit juste avant la guerre et joué au camp de Terezín, Brundibár est un conte qui parle de liberté.
À la mise en scène : Jeanne Candel. Artiste singulière appartenant à la nouvelle vague du théâtre français, Molière 2013 dans la catégorie théâtre musical, elle s’attelle pour la première fois à la mise en scène d’opéra.

Les dernières lueurs de la musique « dégénérée »
Au camp de concentration de Theresienstadt (Terezín), véritable antichambre d’Auschwitz située au nord-ouest de Prague, la musique occupe une place importante. Parmi les principaux compositeurs internés entre l’automne 1941 et octobre 1944 figurent Hans Krása (1899-1944) et Viktor Ullmann (1899-1944). Composé dans la métropole tchèque en 1938, où il est créé dans un orphelinat juif peu avant la déportation de Krása, l’opéra pour enfants Brundibár devient, à partir de juillet 1943, l’œuvre la plus jouée de Terezín (plus de 50 représentations). Véritable parabole sur le triomphe de la justice face à la tyrannie (les animaux viennent en aide à deux orphelins qui tentent d’obtenir par leur chant l’argent nécessaire pour soigner leur mère et chassent l’odieux Brundibár), il éclaire le tragique contexte politique qui se trame après l’annexion des Sudètes.
Hans Krása adapta son œuvre en fonction des contingences matérielles et humaines du camp. Objet de toutes les attentions, tant de la part des déportés que des nazis, l’opéra fut présenté devant la délégation de la Croix-Rouge en juin 1944, ce qui contribua à abuser davantage l’opinion internationale sur le sort réservé aux juifs.
Au terme de la représentation, la plupart des interprètes furent envoyés à Auschwitz.

Plus d'informations sont disponibles sur le site officiel de l'Opéra de Lyon.

Dates de représentations

29 mars 2016 18:30:00

30 mars 2016 18:30:00

31 mars 2016 18:30:00

01 avril 2016 19:30:00

02 avril 2016 15:00:00

02 avril 2016 19:30:00

03 avril 2016 15:00:00

Commentaires

Loading