Chroniques liées à Mario Martone

Une ardente Khovanchtchina post-apocalyptique à la Scala de Milan

Thibault Vicq

Pour La Khovanchtchina, Moussorgski laissera sa plume aux mains de la Mort en 1881 avant même que l’ultime scène ne soit achevée. D’abord finalisée, complètement orchestrée et retouchée par Rimski-Korsakov, cette œuvre phare de l’identité russe passera par les mains de Ravel et Stravinsky en 1913. Il faudra une édition piano-chant révisée à partir du manuscrit original de Moussorgski...