Oliver Twist à Gaveau, pari audacieux, pari gagné

Xl_oliver-twist-salle-gaveau

Tout le monde a lu, enfant, le roman de Charles Dickens, Oliver Twist, mais le transporter sur la scène (et plus que la scène) de la prestigieuse Salle Gaveau était un pari audacieux : il est parfaitement tenu depuis quelques semaines pour le bonheur des jeunes et des moins jeunes qui se pressent à cette adaptation sous forme de comédie musicale d’une histoire dont les péripéties trouvent nombre de résonances dans notre aujourd’hui.


Oliver Twist, le musical (Nicolas Motet)


Oliver Twist, le musical (Salle Gaveau 2016-2017)

Que faut-il admirer le plus ? La musique, signée Shay Alon, qui donne au récit de Christopher Delarue une dynamique parfaite, avec ce qu’il faut de mélodie et ce qu’il faut de rythme pour que tout s’enchaine harmonieusement ! L’interprétation, celle d’une troupe rompue à cet échange intense et vif que nécessite le genre, avec quelques individualités remarquables, dont l’Oliver Twist de Nicolas Motet, mais du Dickens (personnage partie prenante de l’action) au Sax tout de noirceur ou encore à la Nancy aussi pétulante que bouleversante, il faudrait citer toutes les individualités de cette troupe tant elle est homogène aussi bien vocalement que théâtralement !
La mise en scène de Ladislas Chollat, incroyable pari gagné que celui de transformer la vénérable Salle Gaveau en un plateau où tout se déroule à un rythme d’enfer, avec des trappes pour les apparitions, le pont de Londres suspendu à l’endroit où l’on est accoutumé à apercevoir l’orgue de la salle qui a vu tant de créations historiques, des personnages surgissant de tous les coins (et même, pour certains, à vélo dans les allées !), c’est époustouflant !

Un vrai spectacle donc, dont on sort au bout de près de trois heures avec l’impression qu’il a duré trois quart d’heure ! Courez-y ! Laissez-vous prendre par la musique tissée de mélodie ou de chœurs endiablés, tout cela chanté et joué en direct par des musiciens épatants, laissez-vous éblouir par le spectacle, les décors, les costumes, emmenez-y vos amis – et revenez-y ! En ce début d’année un peu morose, c’est un spectacle qui vous donnera envie de battre tambour durant tout 2017 !

Alain Duault

Oliver Twist, le musical | jusqu'au 19 février 2017, salle Gaveau

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires (1)

Loading