Les temps forts de la saison 15/16 à l'Opéra Grand Avignon

Xl_op_ra_grand_avignon

Fidèle à sa bonne habitude, l'Opéra Grand Avignon est la première des maisons d'opéra à annoncer sa prochaine saison (elle l'a même fait avant l'Opéra de Paris, qui vient de dévoiler la sienne), et le moins que l'on puisse dire est que Raymond Duffaut – directeur artistique de l'institution provençale – a mis les petits plats dans les grands pour cette saison 15/16 ! Ce sont ainsi rien moins que 10 productions lyriques – plus un opéra en version de concert - qu'accueillera la belle salle à l'italienne de la Place de l'Horloge...

Le ténor français Florian Laconi – qui se produit chaque année in loco depuis de nombreuses années - sera le « prince » de cette nouvelle saison avec pas moins de quatre incarnations : il interprétera tour à tour les rôles de Gabriel von Eisenstein dans La Chauve-Souris de Strauss (26, 27, 31 décembre 2015), ceux du Brésilien, de Frick et de Prosper dans La Vie parisienne d'Offenbach (27 et 28 février 2016), Gérald dans Lakmé de Dellibes (20 et 22  mars 2016), et enfin Don José dans Carmen (5 et 7 juin 2016). Il trouvera des partenaires de poids avec notamment la grande mezzo-soprano Karine Deshayes en Carmen, la délicieuse Sabine Devieilhe en Lakmé, et la ravissante Gabrielle Philiponet dans La Vie parisienne (rôle de Gabrielle).

La musique baroque aura – comme toujours à Avignon – une place de choix. Acis et Galatée de Haendel ouvrira ainsi la saison (3 octobre) avec les Lauréats du Concours International de chant de Clermont-Auvergne (et la participation du confirmé Cyril Auvity pour la partie d'Acis). Le contre-ténor français Damien Guillon dirigera à cette occasion l'orchestre du Banquet Céleste. En février, c'est le superbe Fairy Queen de Purcell qui sera donné à entendre (10 février), par la même équipe qui avait assuré le succès de L'Orfeo de Monteverdi en 2012 ici-même : Sébastien d'Hérin à la tête de son ensemble Les Nouveaux Caractères, et Caroline Mutel à la mise en scène.
Le répertoire contemporain ne sera pas en reste avec une création mondiale de Peter Eötvös, Senza Sangue, ouvrage court qui sera couplé avec le célèbre Château de Barbe-Bleue de Béla Bartok (15 et 17 mai). A noter que le grand compositeur hongrois sera dans la fosse (et que Nadine Duffaut - qui vient de réussir brillamment la mise en images de Katia Kabanova à l'Opéra de Toulon - mettra en scène l'ouvrage de Bartok).

Terre de belcanto, Avignon donnera également deux chefs d'œuvre du genre, tous deux signés Donizetti : Maria Stuarda (24 et 27 janvier 2016), en version de concert, avec un quatuor vocal de haut vol - Patrizia Ciofi, Ismaël Jordi, Karine Deshayes et Michele Pertusi -, et Lucia di Lammermoor (24 et 26 avril 2016), qui réunira trois jeunes et talentueux artistes français que nous avons eu la chance d'interviewer dans ces colonnes l'an passé : Julie Fuchs, Jean-François Borras et Florian Sempey.

Le dernier titre à l'affiche sera l'étonnant Homme de la Mancha de Mike Leigh (29 novembre et 1er décembre 2015) dans la mise en scène qu'avait signé Jean-Louis Grinda pour son propre théâtre : l'Opéra de Monte-Carlo. L'excellent Nicolas Cavallier reprendra le rôle du chevalier à la triste figure, un rôle qui lui va comme un gant, comme nous avons pu le constater lors des représentations données au Capitole de Toulouse en 2010.

Bref, une saison qui donne des envies de week-ends en Provence ! 

Emmanuel Andrieu

| Imprimer

En savoir plus

Commentaires

Loading